4e2. Exposés sur les Lumières : synthèses des différents groupes.

lundi 21 décembre 2015
par  D. Caillet, Elèves de 4°2 - Histoire/Géographie
popularité : 5%

Jean-Jacques Rousseau

El Machrouhi Annissa, Seurot Julia, Sénécot Coralie

Jean-Jacques Rousseau est un écrivain et philosophe français né le 28 juin 1712 à Genève et mort le 2 juillet 1778 à Ermenonville. Durant sa vie, il écrit des ouvrages notamment : « Emile ou De l’éducation » (1762), « Les Confessions » (1765-1770), « Du contrat social » (1762), où il exprime des opinions politiques et religieuses. Son livre « Emile ou De l’éducation » lui vaut d’être condamné pour ses idées religieuses. A Paris, il rencontre Voltaire et se lie d’amitié avec Diderot qui lui demande d’écrire des articles sur la musique pour l’Encyclopédie. Rousseau occupe une place importante parmi les philosophes des Lumières car c’est le seul à défendre un régime politique démocratique où tous les citoyens seraient égaux.

Voltaire

Monelle Voirol, Marianne Vandame, Oceane Jarrot

Au XVIIIe, le siècle des Lumières, Jean Marie Arouet dit Voltaire, se fait connaitre grâce à ses livres qui critiquent la monarchie absolue et les fondements de la société d’ordre. Il naît a Paris en 1694 et décède en 1778. Il a effectué de 1704 à 1711 des études de rhétorique et de philosophie chez les Jésuites. En 1746, il entre à l’Académie française. Il eut une liaison avec Émilie du Châtelet et était lié d’amitié avec D’Alembert. Il écrit plusieurs contes philosophiques dont le plus connu est « Candide » ou il s’attaque aux idées du philosophe Leibniz. Il rédige ensuite « les Lettres philosophiques » lors de son exil en Angleterre traitant de religion, de politique, de philosophie et de science. Voltaire a marqué le siècle des Lumières grâce a ses idées diffusées dans ses ouvrages et a pu changer certaines choses dans les fondements de la société d’ordre et dans la nation française.

Antoine Laurent de Lavoisier

Dubois Émilie, Planson Laure, Mengouchi Hind.

Antoine Laurent de Lavoisier est un grand scientifique des Lumières.La chimie fait des progrès considérables grâce à lui.
Il est né en 1743 et mort en 1794. Il est responsable de la production des poudres pour l’armée et fermier général. Mais il s’intéresse à la science et plus précisément la chimie. Il identifie la composition de l’air et de l’eau grâce à des expériences très précises.
Lavoisier est le fondateur de la chimie moderne et membre de l’académie des sciences. Sa femme Marie Anne de Lavoisier l’assiste dans ses expériences, traduit des ouvrages scientifiques étrangers et dessine des illustrations qui accompagnent ses publications. (comme dans le Traité élémentaire de chimie qu’il a écrit).
Antoine Laurent de Lavoisier est arrêté et guillotiné lors de la Révolution à cause de son ancienne fonction de fermier général.

Les Philosophes des Lumières et les voyagent à travers l’Europe

Paul Brugnoni, Luca Musumeci, Benjamin Prost

La philosophie des Lumières est un mouvement intellectuel du XVIIIe siècle.
Ce mouvement s’est développé dans toute l’Europe, mais a été créé en France. C’est un mouvement qui a pour but de sortir le peuple de l’obscurantisme par la connaissance.
Le renouveau intellectuel et culturel des Lumières reste strictement européen, leurs idées sont héritées de la Renaissance et des grandes découvertes qui ont lieu à cette époque.
Les philosophes des lumières remettent en cause les fondements de la société et ils voyagent beaucoup à travers l’Europe.
Les voyages se développent et permettent de découvrir d’autres coutumes et d’autres religions qui apportent un éclairage nouveau sur l’être humain et la société.

Diderot, un philosophe du siècle des Lumières

Exposé de Timothée HOUN, Yann ERETZMANN, Romain COLEY.

Denis Diderot est né en 1713 dans une famille de bourgeois aisés et il est mort en 1784 à Paris. Il était un philosophe et écrivain hors du commun du XVIIIe siècle, le siècle des Lumières. Il contribua à changer la mentalité française au moyen de livres, où il exprimait ses idées. En effet, les Français, en lisant les nouvelles idées exprimées par Diderot, modifiaient peu à peu leur façon de penser.
Diderot publiait des livres que le conseil du roi désapprouvait. Il dut donc publier ses livres clandestinement, même si cela ne l’empêchera pas d’aller en prison.
Diderot était humaniste, c’est-à-dire qu’il pensait que l’homme était bon, que la crainte de Dieu était un obstacle au progrès de l’homme. Il était athée.
Il participa à la rédaction de l’Encyclopédie (un ouvrage majeur en 28 volumes, soit 25 000 pages, qui pris 21 ans à être rédigé) aux côtés de d’Alembert et de 160 autres personnes pendant 20 ans, et eut des responsabilités importantes et nombreuses dans le projet. Grâce à l’Encyclopédie, Diderot dénonce l’absolutisme du roi, la monarchie de droit divin, les privilèges, les atteintes à la liberté et la guerre.
Diderot, ainsi que tous les philosophes du siècle des Lumières, ont participé involontairement et indirectement à la révolution française, grâce à leurs idées nouvelles et innovantes.

Émilie Du Châtelet

BORGES Maely, RIGOLLE Mélanie, CONIGLIO Lauryne

Émilie Du Châtelet est née à Paris en 1706 et décédée à Lunéville en 1749. Elle s’est mariée le 12 juin 1725 au marquis Florent Claude Du Châtelet. Elle fait la connaissance de Voltaire en 1734 alors qu’il est en disgrâce. Elle l’accueille chez elle, dans son château de Cirey. Leur liaison va durer quinze ans. C’est lui qui la pousse à traduire "les principes de mathématique" de Isaac Newton et qui l’aide à prendre conscience de la liberté de penser par elle-même dont elle dispose. Dans ses travaux principaux, elle a aussi créé le livre "Les Doutes Sur Les Religions Révélés" adressé a Voltaire (Édité en 1791). La Marquise Du Châtelet est reconnue dans le monde des savants et suscite des écrits assez acerbes (agressifs) de la part de certains de ses contemporains. Elle est souvent décrite comme une femme laide et d’un certain orgueil. Émilie était pour ainsi dire une femme savante des lumières.

LES ACADEMIES SAVANTES

Culha Alperen, Zoubir Ilyes ,Bahloul Elias, Durupt Jules.

Les académies savantes sont des sociétés de gens de lettres, savants et artistes. Ce sont des lieux qui leur permettent de se retrouver et discuter d’une cause précise. Elles servent à diffuser librement et dans toute l’Europe les idées nouvelles, malgré la censure.
La première académie naît en Italie au XVII° siècle puis d’autres se créent dans les grandes villes de l’Est de l’Europe au siècle des Lumières (XVIII°). Alors que l’académie française est littéraire, le XVIII° siècle voit éclore une foule d’académies d’orientation plutôt scientifique qui bénéficie du soutien des autorités.

Des concours sont organisés par les académies savantes, donnant la possibilité aux personnes cultivées de s’exprimer et de donner leurs points de vue sur des sujets proposés.

Benjamin FRANKLIN

MOUTARDIER Carolane-SAUSER Olivia-GENEBRIER Liam

Benjamin Franklin est né le 17 janvier à Boston et il est mort le 17 avril 1790 à Philadelphie. C’est un écrivain, scientifique et homme politique américain du siècle des Lumières (XVIIIe siècle). Il invente le paratonnerre en 1752 et les lunettes bifocales en 1785. C’est un homme important du siècle des Lumières car il améliore les sciences avec d’autres philosophes. Il participe aussi à la guerre d’indépendance (qui a commencé en 1775 jusqu’en 1783) qui va conduire à la naissance des États-Unis d’Amérique.


Annonces

Du bon usage d’internet

Retrouvez ici les règles de prudence pour une navigation en toute sécurité sur internet.


Menus de la semaine

PDF - 365.1 ko
semaine du 20 novembre